Le Regard

08 janvier 2014

Pas très présente, mais je ne vous oublie pas...

Bonjour à tous

D'abord....

Voeux 2014 -2

 

et puis quelques nouvelles ...

Enfin célibataire... pour l'instant, je savoure...

Mais ma santé me joue des tours Je ne sais pas encore exactement lesquels mais j'espère fort que ce ne sont que des petites adaptations à faire... Mais le parcours est longuet, surtout pour moi qui veux tout tout de suite !

 

J'espère que tout va bien pour vous et je vous embrasse

Posté par passage à 14:07 - Commentaires [14] - Permalien [#]

27 septembre 2013

Daniel...

Quand je t'ai vu cet après-midi, tu semblais dormir...

Je ne t'ai tout d'abord pas reconnu. Une mostache remplaçait la barbe grisonnante dans laquelle j'aimais perdre mes doigts, tes lunettes avaient disparu... et ton regard pétillant était caché derrière tes paupières closes.

Mais je ne pouvais pas me tromper, ta femme et tes enfants étaient à ton côté.

la situation était un peu particulière et délicate, car je pense que nous avions tous à l'esprit ce que nous étions l'un pour l'autre à une époque de notre vie (il y a quelques 30 ans) : deux amants... moi, célibataire mais toi marié et papa de trois enfants... qui étaient aussi les copains de ma fille.

Tu étais un coureur de jupons notoire...

certes, je n'aurais pas du répondre à tes avances, mais Dame Nature ne fait que ce qu'elle veut, et puis, je me disais que si ce n'était pas moi, ce serait de toutes façons une autre... ( on se rassure comme on peut !!!)

Notre "aventure" a duré quelques années, et puis une autre est passée, et tu l'as suivie !!!

Tu étais aussi aimable et aimant avec moi que dur avec les tiens. Que de fois j'ai du plaider leur cause et te convaincre que la route que tu avais choisie pour eux n'était sans doute pas celle dont ils avaient envie...

Mais tu croyais bien faire.

"c'est pour eux que je travaille", "je n'ai pas été élevé avec des sentiments"

Ta femme ne m'aimait pas... elle "savait"... m'a-t-elle pardonné ? je ne sais pas. En tout cas elle et moi avons toujours fait "comme si de rien n'était" (sauf le soir où elle a dégonflé les pneus de ma voiture pendant que j'étais avec toi ! )

Tes enfants, par contre, ont toujours compris que j'étais leur alliée.

Toi qui étais toujours en conflit avec eux, tu étais par contre un excellent négociateur avec les ados de ma colo !! vas comprendre !

Tu n'en n'as plus que deux : tu as eu l'immense douleur de perdre un garçon dans un accident de voiture... il avait 20 ans !

Je parle toujours très librement de tout ça avec ton ainée.

Tu as été pour moi très important dans une période difficile de ma vie, me redonnant confiance en moi alors que mon mari venait de me quitter.

J'ai le sentiment d'avoir connu un "Daniel" différent de ce qu'il était dans la vie courante. (Mais je sais que c'est plus facile quand on n'a pas de quotidien à gérer... las amants n'ont que de bons moments !!!)

Je t'ai aimé... je ne regrette rien... j'ai encore pour toi beaucoup de tendresse... je voulais te le dire.

Avec toi, c'est encore un morceau de ma vie qui s'en va...

Bon voyage "ailleurs" et... Merci pour tout ce que tu m'as apporté.

20130802_201620

Posté par passage à 00:42 - Commentaires [22] - Permalien [#]
19 mai 2013

Bizarre… elle est bizarre, cette meuf !

Pommier Ciel orage mai 2013 (3)

 

Ceux qui la lisent depuis longtemps le savent, son histoire d’amour avec Monsieur est éteinte depuis bien longtemps, usée par la vie qui va, qui vient, et ne fait que ce qu’elle veut.

L’amour était illusoire… pfttttt, comme tous les rêves, il s’est envolé.

Monsieur est resté, néanmoins… Elle avait ses raisons pour ne pas le mettre dehors.

Quand Elle ose se confier un peu, Elle dit avec humour qu’elle rêve qu’une blonde passe et l’emmène…

La blonde est passée… elle est brune et rondelette, sympathique. Il paraît qu’Elle la connait déjà depuis longtemps mais elle ne la reconnait pas, sur la photo !

Elle ne l’a pas vue mais Elle en voit les résultats… :

·         des heures sur Fa—b—k, 208 sms le mois dernier (les débuts sms furent d’ailleurs difficiles, et l’aide de Elle fut précieuse à Monsieur) ,

·         l’étonnement de l’envolée de sa facture « tu peux regarder ce qui se passe ? »

Monsieur est d’une naïveté effarante !

 

Cette histoire ne la contrarie pas, elle s’en fout… ça fait des années qu’ils vivent côte à côte sans plus s’aimer.

Et puis, Elle n’a rien à dire, pendant des années… Elle n’a pas été bien sage ;-)

 

Et Elle se rappelle, bien des années avant, qu’Elle a ainsi observé sans rien dire la montée de l’histoire de Ex avec sa seconde compagne.

 

Et Elle se demande ce qui ne tourne pas rond dans sa tête… si, par hasard, il ne lui manquerait pas une case !!!: (sa tête à elle, hein !!!)

Arc en ciel 11 mai 2013 (10)

 

Posté par passage à 18:52 - Commentaires [31] - Permalien [#]
15 avril 2013

Mais bon sang, ce monde est fou !!!

 

" Riche » devient une tare…

« Gay » sera bientôt un délit…

« Prendre ses responsabilités » ne veut plus rien dire…

« Respect » est un gros mot…

« Si t’es pas comme moi » t’es forcément un gros nul…

S’intéresser aux autres est suspect

 

L’actualité regorge d’exemples…

je bous !!!

je bous !!!

je bous !!!

Il serait temps que le printemps mette un peu de légèreté dans tout ça !!!

 

Mes pauvres loulous, dans quel monde d'intolérance allez-vous grandir !!!

14 avril 2013 anniversaires (77)

Posté par passage à 16:50 - Commentaires [16] - Permalien [#]
02 avril 2013

Passage rapide ...

pour vous dire...

pour vous dire quoi, d'ailleurs !

Une vraie vie de fous mais rien de bien intéressant...

Une vrais vie de fous et pas le temps de se poser...

J'aimerais bien ne pas avoir de temps pour des raisons croustillantes, mais... y'a rien à croustiller :-(

Le printemps ne croustille que le matin, sur les pare brises des voitures...

200 l de fuel en plus que l'an dernier...

Le muguet n'est pas encore sorti (ce qui veut sans doute dire qu'il va encore faire bien froid !)

Je sors d'une période tellement grognon que même un mot gentil devait être agressif...

Il est vraiment temps que le soleil arrête de faite du chiquet et se montre enfin pour de vrai !

Même pas envie de faire des photos;;. et de toutes façons, mon super appareil vide sa batterie en 1/2 journée... grrrrr

 

Voilà, vous savez presque tout !

Comment ça, je n'ai rien dit !

 

C'est vrai, je n'ai pas parlé du copain à l'hosto depuis 1 semaine pour une tumeur au rein (il va mieux, merci, mais n'a pas supporté... la morphine :-()

Je n'ai pas parlé non plus du petit dernier qui s'est brûlé la main au second degré sur... un tuyau de chauffage central... service grands brulés et pansement aux urgences tous les deux jours... allez Mamie !

 

Vous voyez, suis grognon !

Allez, j'me casse ! Pas la peine de plomber plus l'ambiance !

 

je vous souhaite un joli printemps, tout beau, tout chaud, plein de fleurs et de tendresse...

Enfin, si il veut bien, parce que, pour l'instant, il est grognon, lui aussi !!!

 

Posté par passage à 17:20 - Commentaires [11] - Permalien [#]

25 février 2013

Trois p'tits tours et puis s'en vont ....

Bon, il faut bien se rendre à l'évidence...

Comme le lapin d'Alice, je manque de temps, je suis en r'tard !!! Très en r'tard même ...

Alors je vous le dis tout vite...

Blog en pose : la taulière se repose !!!

Enfin, elle va se reposer ailleurs...

Quoique, se reposer, c'est vite dit, la copine qui a préparé le roadbook a annoncé "un programme d'enfer"

J'espère que Mamy Teb suivra !!!

Au programme : Leucate, un p'tit tour vers l'Espagne, l'Aveyron (La Fouillade) et leurs environs -mon assoc gère deux maisons dans ces régions-... et puis retour par ... devinez... Le Verdon sur Mer bien sûr... H. et moi ne savons pas nous en passer...

Je n'ai pas eu le temps de lire vos défis, j'y ai fait un petit tour pour me rendre compte que la plupart d'entre vous avaient écrit... des km...

 

Si j'y arrive, depuis la merveilleuse tablette que ma fille me prête, je vous mettrai des photos de mon périple, mais ....

Allez, bonnes semaines à tous. retour le 9 mars, jour de ma fête ;-))

Posté par passage à 07:55 - Commentaires [21] - Permalien [#]
23 février 2013

Cette bécasse de Teb

a oublié d'envoyer sa participation aux "défis... de l'escalier"

Un acte manqué sans doute... elle le sentait un peu... léger !!!

La voici...

escalier qui monte au ciel

Il faut dire, à sa décharge, que la semaine était fournie

  • lundi et mardi... petite formation à l'économat et aux normes d'hygiène à une directrice colo qui démarre. Dense, en 2 jours !
  • mercredi, je ne sais plus ! Ah si : confection, dans l'urgence, de 500 "carnets de voyage" pour les colos de printemps... Ce serait si simple de demander les choses dans les temps ! Mais non, c'est toujours pour avant hier !!!! Grrrrr (le Carnet de voyage est une pochette cartonnée, qu'il faut plier, dans laquelle on insère les instructions et les fiches sanitaires et administratives nécessaires à la bonne connaissance de l'enfant en colo)
  • jeudi et vendredi : démontage de la terrasse, ce n'est pas moi qui oeuvre, mais le reportage photo, quel boulot ;-))....
  • d'autant plus qu'en même temps, on est de garde de petits enfants... Remarquez, l'un d'entre eux est facile à garder : il ne quitte pas les ouvriers de yeux... 8 heures le nez collé à la fenêtre ! et des dizaines de questions !

20130221_141810

Allez, à +   ..... aujourd'hui, c'est encore garde... Y'a des semaines, comme ça !

Posté par passage à 09:35 - Commentaires [18] - Permalien [#]
17 février 2013

Faire part

J'ai l'immense plaisir de vous faire part de la naissance... dans les jours derniers, des premières fleurs de l'année...

Compte tenu des circonstances, j'ai décidé de les appeler :

2013-02-08 16

2013-02-17 16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...... perce neige .... et...

2013-02-08 16

... primevère....

 

;-)) ... comment, ça...je ne suis pas originale ?

Pas grave !!! En attendant, ça me fait bien plaisir !

Posté par passage à 18:13 - Commentaires [15] - Permalien [#]
16 février 2013

Après le soleil, le ciel ;-))

J'avais déjà mis le soleil en cage ...

Je récidive... avec le ciel !

Même lieu, même ciel...même Teb... mais pas même jour !

ciel en cage fév 2013

 

ciel en cage fév 2013 (3)

ciel en cage fév 2013 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un bon dimanche à tous ;-))

Posté par passage à 21:23 - Commentaires [7] - Permalien [#]
09 février 2013

Extrait du livre « la vraie vie de Teb » dans la collection « c’était au siècle d’avant » paru aux Editions « Racontetoi »

Ecrit pour Le défi du Samedi

1969…

Posté à sa fenêtre, il regarde passer les apprenties institutrices qui sortent, le jeudi après midi, faire quelques emplettes (ou quelques bêtises) en ville…

L’une d’entre elles, cheveux courts, un petit nez « qu’il pleut dedans », (comme dit son oncle), des yeux bleus curieux et vagabonds le remarque…

Les regards s’approchent, se croisent… s’accrochent…

Au retour, l’observateur se trouve, par hasard… sur le chemin des apprenties !

De regards en bavardages, une idylle se noue entre le barbiquet aux yeux noirs et la grande bringue aux yeux bleus…

Las… la belle est enfermée toute la semaine dans son Ecole Normale ! Et le début de la semaine est long !

Echange de courrier… nourri… J

1970…

L’affaire se corse…

De courriers en rencontres, de coups de fil en sorties avec « la bande »… les sentiments se renforcent, les corps s’en mêlent et… s’emmêlent…

Ah… les galipettes dans la nature, des étoiles plein les yeux… et plein la tête !

Les fiançailles sont célébrées en famille… Les amoureux ont acheté… leurs alliances, qu’ils mettront… à la main gauche, en rebelles qu’ils sont !

Le mariage est prévu pour avril prochain,photo 1

 

 

les alliances changeront alors de main…

Il travaille dans une usine, elle est en dernière année de « formation professionnelle » à l’Ecole Normale d’instituteurs…

1971… début janvier… Une interrogation majeure : elle « est en retard »… Une procédure de crise est mise en place : si « ça débarque », elle mettra une écharpe rouge à la fenêtre de son box d’interne… J Photo 2

 

Mais l'écharpe rouge n’a jamais servi.

Il faut se rendre à l’évidence, elle est enceinte.

Entre joie, bonheur, et … angoisse…

En ce temps là, c’était inconcevable ! (elle sera d’ailleurs renvoyée de l’internat : « on ne sait jamais, lui dira la Directrice,  si vous faisiez une fausse couche pendant la nuit, ça perturberait la vie de l’école !!! )

Un instant, l’avortement artisanal est envisagé… Chacun réfléchit de son côté.

Ce soir là, ils s’appellent. Il est en déplacement.

Chacun dans sa cabine téléphonique, à des kilomètres de distance.

La peur au ventre. Et s’ils n’étaient pas d’accord ?

Mais la décision ne se fait pas attendre… d’une même voix, en stéréo… « je veux le garder… »

Et là… miracle… enfermés dans leurs cabines respectives, il regardent, avec angoisse et admiration, déferler paisiblement les milliers de lucioles multicolores du bonheur…

Spectacle magique et envoûtant, qui célèbre leur décision…

Sortant de leurs cabines, ils profitent joyeusement de cette immense caresse tendre et multicolore…

Posté par passage à 14:44 - Commentaires [11] - Permalien [#]